Dans le Directoire sur la piété populaire et la liturgie, publié le 9 avril 2002, la Congrégation pour le culte divin rappelle le sens du culte rendu au cœur de Jésus : « L’expression « Cœur de Jésus », entendue dans le sens contenu dans la divine Écriture, désigne le mystère même du Christ, c’est-à-dire la totalité de son être, ou le centre intime et essentiel de sa personne : Fils de Dieu, sagesse incréée ; Amour infini, principe du salut et de sanctification pour toute l’humanité. Le « Cœur du Christ » s’identifie au Christ lui-même, Verbe incarné et rédempteur (…) »

Dans l’Encyclique Haurietis Aquas in GaudioPie XII définit le mystère du cœur de Jésus comme le mystère de l’amour miséricordieux du Christ et de la Trinité tout entière, Père, Fils et Saint-Esprit, envers l’humanité.

Le mois de juin lui est consacré, mois pendant lequel a lieu la Fête du Sacré-Cœur qui est célébrée dans toute l’Église catholique depuis 1856. Cette solennité est célébrée 19 jours après le dimanche de Pentecôte, soit un vendredi.

 

Le vendredi 16 juin, la communauté paroissiale fêtera la solennité du Sacré Cœur. Depuis 10 ans, elle est spécialement consacrée à cette fête. A l’issue de la messe de 18h30, où nous aurons également 6 remises de médaille de la Garde d’Honneur, nous renouvellerons notre consécration.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *