Chers paroissiens,

Nous entrons, par la messe des Rameaux, dans la grande Semaine Sainte. L’an dernier, celle-ci était vécue de manière confinée, à travers les écrans de télévisions et d’ordinateurs. Aujourd’hui, bien que la pandémie ne soit pas résorbée, nous avons la chance de pouvoir la vivre ensemble dans l’église.

Cependant, cette Semaine Sainte et ce Triduum Pascal ne peuvent pas encore être vécus de manière « ordinaire ». En réalité, quoiqu’il arrive, les jours saints ne sont jamais des jours ordinaires. Nous avons néanmoins quelques contraintes sanitaires (respect d’un banc sur deux, du port du masque et de l’usage du gel hydro alcoolique) pour que chacun puisse vivre Pâques en communauté. Une autre contrainte s’est ajoutée : le couvre-feu. Bien qu’il soit passé à 19h00, nous ne pouvons mettre en place des horaires traditionnels. Plus qu’une contrainte, cela doit être vécu par chacun d’entre nous comme une chance : une chance d’approfondir la signification des gestes posés et des célébrations vécues.

Ainsi, le jeudi Saint, la messe In Cena Domini est à 17h00. Vous savez qu’elle s’achève par la procession au Reposoir, avec une veille jusqu’à l’Office de la Passion et de la Croix du Vendredi Saint. Ne pouvant rester dans l’église, je vous invite à prendre ce temps, que vous auriez consacré en venant dans la nuit à St Etienne, en vous levant à l’heure prévue et en priant de chez vous. L’église sera ouverte à partir de 6h30 pour venir au Reposoir. Le Chemin de Croix est à 15h00 à St Etienne. Il sera suivi d’une Heure Sainte méditée au Reposoir qui nous mènera à l’Office de la Passion à 17h00.

La Vigile Pascale sera une « vraie » vigile (une prière qui prépare à la messe du jour). Autrefois, les chrétiens passaient la nuit en prière, commençant par allumer le feu nouveau, puis méditant les lectures qui préparent la fête de la Résurrection. Au petit matin, ils célébraient la messe. De la même manière, entourant nos catéchumènes qui seront baptisés à ce moment-là, nous aurons à 6h30 la Vigile (feu nouveau, lectures, eau baptismale). A la fin de la célébration, un petit déjeuner de la Résurrection sera servi salle Ste Thérèse, suivi d’une catéchèse mystagogique sur le signe de l’eau. Les messes du jour seront sur les différents secteurs à 10h30.

Don Matthieu de Neuville, curé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *