Chers paroissiens,

Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus déclare :  « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » Jésus ne demande pas de ne jamais penser au passé, mais fustige une nostalgie qui empêcherait de se projeter et de faire la volonté de Dieu. Ainsi,  après 4 années passées sur la paroisse de Chinon, je souhaite en faire mémoire pour rendre grâce.

Tout d’abord, ces 4 premières années furent mes premières années de sacerdoce. Je vous remercie d’avoir été miséricordieux envers un jeune prêtre pour avoir exercé votre patience lorsqu’il faisait ses premiers pas ( patience quand les homélies étaient mal construites ou  trop longues, etc.)

Ensuite, je rends grâce d’avoir d’avoir vu Dieu œuvrer dans des cœurs, notamment par l’eucharistie, et par le sacrement de la réconciliation : c’est une immense joie, cachée et muette, que j’ai découverte en tant que jeune prêtre.

Je rends grâce pour tous les moments de prière vécus en paroisse, notamment tous ces offices chantés et messes célébrées en communauté, avec mes frères prêtres et séminaristes depuis 4 ans. Leur fidélité est une précieuse aide à ma propre fidélité.

Je rends grâce d’avoir pu m’occuper de ce public si fragile que sont les jeunes et les enfants, demandant un regard d’espérance à reposer souvent.

Je rends grâce pour vos prières,  dans la discrétion, « cachées » parfois dans les maisons le chapelet en main, pour vos prêtres !

Je me confie à vos prières, pour demeurer fidèle à la mission du Seigneur !

Don Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *