La prière de la Messe

Facebook
Twitter
WhatsApp

La Messe est « source et sommet de toute la vie chrétienne » (LG 11). Comment vivre davantage ce rappel concret et exigeant du Concile Vatican II ? Comment vivre pleinement la Messe par une participation active plutôt que routinière ? Comment aimer la Messe ? On aime ce que l’on connaît. Prenons donc le temps d’approfondir le mystère de l’Eucharistie dans le Catéchisme de l’Eglise Catholique (n°1322 à 1419) ou en (re)lisant les catéchèses du Pape François sur la Messe.

La Messe est la prière d’action de grâce par excellence qui rend présent, qui réactualise la Mort et la Résurrection du Seigneur. Si le sacrifice de la Messe est présidé par le prêtre, représentant du Christ, nous sommes unis activement à l’offrande du sacrifice pascal autour de la table de la Parole et de la table de l’Eucharistie. Nous écoutons la Parole de Dieu qui nous parle personnellement et nous recevons Jésus dans l’Eucharistie.

  • Dans le rite d’ouverture de la Messe, la procession d’entrée symbolise l’Eglise rassemblée pour la prière ;
  • Nous regrettons nos péchés avec le rite pénitentiel pour nous préparer à recevoir l’Eucharistie avec un cœur purifié ;
  • Lors du rite de la Parole, Dieu nous parle aujourd’hui ;
  • Pendant l’offertoire, nous offrons toute notre vie à Dieu ;
  • Jésus se rend réellement présent sous l’apparence du pain et du vin durant la Prière Eucharistique ;
  • Nous recevons Jésus-Hostie lors de la communion ;
  • Le rite de l’envoi nous invite à témoigner.

Si nous avions davantage conscience du grand miracle de la Messe, toutes nos activités seraient vécues comme une préparation de notre prochaine Messe et une action de grâce de notre dernière Messe dans l’attente du Paradis : l’éternelle Messe.

Antoine Caron, séminariste