11, RUE URBAIN GRANDIER, 37500 CHINON – TÉL. 02 47 93 07 97

Paroisse Sainte Jeanne d'Arc en Chinonais

Homélie du Pape François, lors de la messe de Noël 2021 (Extraits)

Facebook
Twitter
WhatsApp

Se mettre en chemin vers la lumière de Bethléem

«Chers frères et sœurs, retournons à Bethléem, retournons aux origines: à l’essentiel de la foi, au premier amour, à l’adoration et à la charité. Regardons les mages en pèlerinage et, en tant qu’Église synodale, en chemin, allons à Bethléem, là où Dieu est en l’homme et l’homme en Dieu; où le Seigneur est à la première place et adoré; où les derniers occupent la place la plus proche de lui; où bergers et mages se tiennent ensemble dans une fraternité plus forte que toutes les catégories. Que Dieu nous accorde d’être une Église adoratrice, pauvre et fraternelle. Voilà l’essentiel. Retournons à Bethléem».

Frères et sœurs, mettons-nous en route, car la vie est un pèlerinage.

Levons-nous, réveillons-nous car cette nuit une lumière s’est levée. C’est une lumière douce qui nous rappelle que, dans notre petitesse, nous sommes des enfants bien-aimés, des fils de la lumière. Réjouissons-nous ensemble car personne n’éteindra jamais cette lumière, la lumière de Jésus qui depuis cette nuit brille dans le monde».

Dieu nous rejoint dans notre petitesse, c’est-à-dire «ce qui fait nous sentir faibles, fragiles, inadéquats, peut-être même ratés». Le Pape a donc lancé à chaque personne disponible à l’entendre cet appel intime, vibrant et émouvant: «Ma sœur, mon frère, si, comme à Bethléem, les ténèbres de la nuit t’entourent, si tu sens une froide indifférence autour de toi, si les blessures que tu portes en toi crient: “Tu ne comptes pas, tu ne vaux rien, tu ne seras jamais aimé comme tu le voudrais”, ce soir Dieu répond. Ce soir, il te dit: “Je t’aime comme tu es. Ta petitesse ne m’effraie pas, tes fragilités ne m’inquiètent pas. Je me suis fait petit pour toi. Pour être ton Dieu, je suis devenu ton frère. Frère bien-aimé, sœur bien-aimée, n’aie pas peur de moi, mais retrouve en moi ta grandeur. Je suis proche de toi et je te demande seulement cela : fais-moi confiance et ouvre-moi ton cœur”.»

Mois de Marie

Les équipes du Rosaire du Chinonais proposent et invitent tous