« Je suis du Ciel » : 1° apparition …

En ce dimanche 13 mai 1917 qui précédait la fête de l'Ascension, 3 enfants (de Fatima) se rendaient, comme à l’habitude en l'église paroissiale pour entendre la première messe.

En ce dimanche 13 mai 1917 qui précédait la fête de l’Ascension, 3 enfants (de Fatima) se rendaient, comme à l’habitude en l’église paroissiale pour entendre la première messe.

Après cela, les enfants allèrent faire paître les brebis à la « Cova da Iria ». Ils arrivèrent un peu avant midi. Ils se signèrent, puis, récitèrent un « Notre Père » et se mirent à manger. Ils dirent ensuite les Grâces et récitèrent le chapelet puis, s’amusèrent à construire un petit mur, quand soudain ils virent comme un éclair. Se regardant tout surpris, ils levèrent le yeux … mais pas le plus petit nuage à l’horizon … Ils virent un autre éclair … c’est alors qu’une Dame toute vêtue de blanc apparût. Elle répandait de la lumière autour d’Elle …

– N’ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal. – D’où venez-vous ? demanda Lucie. – Je suis du Ciel, répondit Notre-Dame. – Et que voulez-vous de moi ? – Je suis venue vous demander de venir ici pendant six mois de suite, le 13, à cette même heure. Ensuite, je vous dirai qui je suis et ce que je veux. Après je reviendrai encore ici une septième fois. – Et moi, est-ce que j’irai au Ciel aussi ? dit l’enfant. – Oui, tu iras. – Et Jacinthe ? – Aussi. – Et François ? – Aussi, mais il devra réciter beaucoup de chapelets. – Est-ce que Maria est déjà au Ciel ? – Oui, elle y est. – Et Amélia ? – Elle sera au Purgatoire jusqu’à la fin du monde.– Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs ? – Oui, nous voulons. – Vous aurez alors beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort.

Les enfants se mirent à genoux en récitant intérieurement cette prière :

« Ô, Très Ste Trinité, je Vous adore. Mon Dieu,
mon Dieu, je vous aime dans le Très St-Sacrement. »

Avant de partir, Notre-Dame ajouta :

– Récitez le chapelet tous les jours afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre. – Quand arrivera la fin de la guerre ? – Je ne peux le dire encore, tant que je ne t’ai pas dit aussi ce que je veux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here