Ils écoutent sans écouter

Ils écoutent sans écouter

Dans le conte du « Petit Prince », Saint-Exupéry écrit : « on ne voit bien qu’avec le cœur », nous pourrions le paraphraser en disant qu’on écoute bien qu’avec le cœur. C’est justement ce que Jésus reproche à ses auditeurs : ils ne regardent ou n’écoutent que d’une façon formelle, sans y attacher l’importance que les agissements et les paroles du Seigneur méritent.
Lorsque le prêtre commence à lire le passage d’évangile du jour, le réflexe humain est de penser : «Je connais cette histoire !» et aussitôt l’attention se relâche, l’esprit se met à vagabonder et nous écoutons sans écouter jusqu’à la réponse machinale : «Louange à toi, Seigneur Jésus !»
«L’homme ne vit pas seulement de pain, mais l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche du Seigneur» Cette phrase est tirée du livre du Deutéronome (8,3) elle souligne l’importance vitale pour l’homme de se nourrir de cette Parole de Dieu qui est un don pour l’humanité. En négligeant l’écoute attentive de l’Ecriture nous entravons l’épanouissement de notre humanité.
« Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique» (Luc 8,21) L’écoute –attentive – de la Parole de Dieu n’est pas suffisante en soi, elle doit s’accompagner d’une mise en pratique ; la Parole n’est pas une théorie ou une philosophie, elle est «Vivante, efficace et plus incisive qu’aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu’au point de division de l’âme et de l’esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments et les pensées du cœur» (Hébreux 4,12)
Ecoutons la Parole de Dieu comme si nous l’entendions pour la première fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here