Aimer le Christ, prendre du temps pour lui.

La première question à poser à un chrétien est : “ Est-ce que tu rencontres Jésus ? Tu pries Jésus ?”, a affirmé le pape François lors de l’angélus du 2 juillet 2017.

La première question à poser à un chrétien est : “ Est-ce que tu rencontres Jésus ? Tu pries Jésus ?”, a affirmé le pape François lors de l’angélus du 2 juillet 2017. En effet, a-t-il souligné, « la condition du disciple exige une relation prioritaire avec le maître ».

Présidant le temps de prière dominical depuis une fenêtre du palais apostolique donnant place Saint-Pierre, le pape a invité à mettre la relation au Christ au-dessus de tout : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à Jésus Christ et tous deux ne feront plus qu’un », a-t-il dit en paraphrasant le Livre de la Genèse.

Il a mis en garde contre la « duplicité » du cœur : « Il ne faut pas avoir le cœur ‘double’, mais simple, unifié ; qu’il ne soit pas au four et au moulin, mais qu’il soit honnête avec lui-même et avec les autres… Soit tu es avec Jésus, avec l’esprit de Jésus, soit tu es avec l’esprit du monde »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here